Lorsqu’on crée une boutique en ligne, il est tout aussi important d’étudier la concurrence que lorsqu’on souhaite ouvrir un commerce physique. Créer un benchmark concurrentiel, c’est-à-dire regarder ce que fait la concurrence, vous permettra de faire le point sur ce qui existe, ce qui est proposé, et par conséquent sur ce que vous devriez, vous, proposer à vos futurs clients.

Qu’est-ce qu’un benchmark concurrentiel ?

Un benchmark concurrentiel est une étape primordiale lorsqu’on établit une stratégie marketing. Cela permet d’identifier les besoins et les désirs de votre clientèle mais aussi de voir les bonnes et mauvaises pratiques de vos concurrents. Suite à cela, il s’ensuit un processus d’observation et d’analyse à travers lequel vous devrez comparer les pratiques de vos concurrents. Cette étape a pour objectif, de pouvoir optimiser  les performances de votre site internet par rapport à vos concurrents. Cela permet tout simplement de vous positionner, et d’identifier quel avantage compétitif pourriez-vous utiliser pour  renforcer votre commerce en ligne.

Un benchmark concurrentiel, va viser plusieurs aspects :

  • Les actions de communication ou de marketing
  • La gestion du personnel
  • Le positionnement de votre offre ( prix, gamme, clientèle)
  • Le processus de fidélisation
  • Le référencement naturel du site

Le benchmark concurrentiel vous permettra de vous inspirer de vos concurrents sans les copier.  L’objectif sera d’arriver à innover afin de vous mettre en avant.

Comment faire un benchmark concurrentiel ?

Si vous souhaitez commencer votre benchmark concurrentiel il vous faudra par faire une autoévaluation critique de vous-même. En identifiant vos pratiques à améliorer, vous pourrez avancer dans la bonne direction. 3 questions seront essentielles :

  1. À quel niveau vais-je pouvoir améliorer ma performance ?
  2. Quel point vais-je pouvoir améliorer et perfectionner ?
  3. Dans quel domaine ai-je du retard ?

C’est en rassemblant le plus de données possible que vous pourrez répondre objectivement à ces questions que ce soit au niveau :

  • Des ventes,
  • Du taux de rétention des clients,
  • Du ratio des indicateurs clés de performance,
  • De l’impact de la communication
  • Des statistiques de fréquentation de votre site internet.

Une fois toutes ces informations réunies, vous pourrez alors commencer à faire votre analyse. Là encore, un certain nombre de questions seront inévitables :

  • Quel est le public-cible de vos concurrents ?
  • Qu’est-ce que les gens préfèrent où ne préfèrent pas dans le produit, le service ou la marque ?
  • Pourquoi les aime-t-il ou ne les aiment-ils pas ?        
  • Combien un client dépenserait-il et pourquoi ?
  • Ces éléments sont-ils prédominants pour le client lorsqu’il s’agit d’utiliser ou d’acheter votre produit ou votre service ?
  • Quel impact cela peut avoir pour vous ?

Si vous souhaitez optimiser votre site internet vis-à-vis de vos concurrents, il faudra les définir. Qu’il soit des concurrents directs ou indirects, et même si leur typologie d’entreprise est différente de la vôtre, vous devez savoir à qui vous faites face. Lorsque vous aurez une vision assez large sur le paysage concurrentiel qui vous entoure, vous pourrez mieux comprendre votre contexte concurrentiel et trouver le moyen de vous démarquer. Pour être efficace, sélectionner un maximum de 5 concurrents à analyser. Au-delà, l’analyse serait beaucoup trop longue fastidieuse pour être efficace rapidement.

À quelle fréquence dois-je faire un benchmark concurrentiel ?

Cette étude vous apportera des réponses pour un moment précis. Il vous faudra donc vous assurer de garder des données à jour si vous souhaitez continuer à être concurrentiel. En règle générale, il est nécessaire de mettre à jour cette recherche périodiquement. À vous de voir, ce qui est suffisant mais nécessaire :  Une fois par an, 2 fois par an, à chaque trimestre…  plus vos données seront récentes, plus vous pourrez visualiser les progrès de vos concurrents et vous positionner vous-même pour savoir si vous prenez de l’avance ou du retard. progresser vous-même.

Pour aller plus loin…

  • Comment développer ses ventes grâce aux packshots ?
    Saviez-vous que notre cerveau analyse 60 000 fois plus vite une photo ou une image qu’un écrit ? Les experts du marketing l’ont bien compris, d’où leur intérêt pour les packshots. Ces derniers correspondent à des illustrations photos qui présentent généralement vos produits. Leur existence permet de renforcer votre vente. On vous explique pourquoi. L’intérêt […]
  • La différence entre un packshot et une photo retouchée
    Le gros inconvénient du commerce en ligne est que le client ne peut pas toucher le produit qu’il veut acheter. De plus en plus, les propriétaires de sites de commerce électronique constatent qu’un aspect plus professionnel de leurs images donne un sentiment de sécurité aux clients potentiels et réduit les retours. C’est pour cette raison […]
  • Les 5 critères d’un packshot réussi
    Réaliser un packshot de qualité sera essentiel si vous souhaitez booster vos ventes, ou encore entretenir votre image de marque. Un bon packshot n’est cependant pas facile à réaliser. Voici quelques astuces qui vous permettront de vous faire une idée de la tâche.   Qu’est-ce qu’un packshot ? Le terme de packshot sert à décrire […]
Votre panier
Il n'y a pas d'articles dans le panier !
Continuer les achats
0