Autrefois, les consommateurs achetaient leurs boissons (vins, bières et spiritueux) essentiellement auprès d’une boutique physique, actuellement, ils préfèrent les commander en ligne. Leur nouvelle habitude pousse différentes marques à posséder un site internet. Justement, faut-il avoir sa boutique en ligne ?

Les nouvelles habitudes de la clientèle

Les marques sont actuellement obligées de posséder un site internet aussi bien à cause de l’évolution technologique, que du contexte actuel. En effet, avec l’arrivée du Covid et la fermeture des boutiques physiques, les boutiques en ligne sont devenues des alternatives sérieuses.

Certaines enseignes se sont déjà lancés depuis 2020. D’après l’enquête de l’institut Xerfi en 2020, la vente en ligne a connu une hausse de 22 %. Cette croissance devrait se poursuivre, même au-delà du Covid.

Le développement du e-commerce résulte du changement des comportements des consommateurs. Au lieu de se rendre auprès d’une boutique, ils préfèrent commander en ligne. Ils recourent dans ce cas aux services de livraison en ligne.

En plus, à cause du confinement, les consommateurs bousculent les anciennes habitudes. Comme ils ne peuvent pas se rendre dans les bars, ils privilégient le « home-drinking ». Certains créent même de nouveaux concepts, comme les « happy hours virtuels ». Il s’agit d’événements privés qui sont organisés sur les réseaux sociaux, comme Facebook, Whatsapp…

L’environnement de plus en plus concurrentiel

Certes, le e-commerce connait une forte croissance. De plus en plus de distributeurs généralistes se mettent à la vente en ligne et proposent désormais la vente en ligne de vins et spiritueux. Mais également, les cavistes physiques sont aussi passé au digital.

Ainsi, l’environnement devient de plus en plus concurrentiel, sans que l’on connaisse une véritable révolution.

En effet, si la vente en ligne se développe, aujourd’hui la croissance reste moins forte que pour d’autres secteurs d’activité. En effet, le coût de livraison reste encore très élevé, sauf à consommer de grandes quantités de vin.

Donc dans cet environnement concurrentiel, il faut redoubler d’innovation pour sortir du lot sur la toile.

Le digital, une véritable opportunité ?

Grâce à un site internet, les distributeurs et les producteurs peuvent proposer à leurs clients une vente de vins et spiritueux de manière :

  • rapide  ;
  • efficace, dans la mesure où vous pouvez offrir le choix à votre clientèle ;
  • sur des plages horaires étendues (incluant le soir et le week-end).

Toutefois, attention aux coûts cachés : avoir un site est un investissement initial mais il ne suffit pas à vendre. En effet, comme pour toute boutique physique, une fois ouverte, il faut communiquer : les internautes ne vont pas d’eux-mêmes venir chez vous. Il faut donc prévoir un budget pour travailler votre référencement, votre communication sur les réseaux sociaux, votre communication emailing et pourquoi pas un budget pour la publicité payante.

Alors oui, avoir un site e-commerce est une nouvelle opportunité mais comme toute opportunité, il faut estimer le retour sur investissement : et cela va dépendre du chiffre d’affaires et de la marge que vous comptez réaliser sur ce nouveau canal.

Vous avez un projet de site internet ? Discutons-en !

Pour aller plus loin…

  • Comment savoir si son caveau de vente est rentable ?
    Vous êtes vigneron et vous souhaitez ouvrir un caveau de vente, voire peut-être développer une activité oenotouristique ? Mais avant de vous lancer, renseignez-vous bien sur la rentabilité d’un caveau. Justement, comment le savoir ? Quels sont les critères à prendre en compte pour le connaitre exactement ? Le lieu de vente en plein succès […]
  • Pourquoi le click-and -collect est un très bon système pour les producteurs vins, bières et spiritueux
    Êtes-vous à la recherche d’un service intéressant pour la clientèle ? Optez pour le click and collect. Apparu dans les années 2000, il commence à prendre de l’ampleur dans tous les secteurs d’activité, y compris dans la vente de vins, bières et spiritueux. Pourquoi faut-il se lancer ? A-t-il déjà fait ses preuves ? Quels sont […]
  • Comment savoir s’il faut créer un site e-commerce pour vendre mes vins, bières et spiritueux
    Autrefois, les consommateurs achetaient leurs boissons (vins, bières et spiritueux) essentiellement auprès d’une boutique physique, actuellement, ils préfèrent les commander en ligne. Leur nouvelle habitude pousse différentes marques à posséder un site internet. Justement, faut-il avoir sa boutique en ligne ? Les nouvelles habitudes de la clientèle Les marques sont actuellement obligées de posséder un […]
Votre panier
Il n'y a pas d'articles dans le panier !
Continuer les achats
0