L’œnotourisme est une branche importante du tourisme en France et rapporte plusieurs millions d’euros par an. Ainsi, on peut se demander quelles sont les clés pour réussir dans ce domaine ?

Avant de créer une activité œnotouristique il est important de s’interroger ou de se renseigner sur les aspects juridiques et fiscaux. En effet, il faut que vous soyez conscient et préparé aux risques. Par exemple, organiser une activité vendanges pour vos visiteurs peut s’avérer être un véritable casse-tête juridique.

Connaître les différents types d’œnotouristes

On distingue généralement 4 types d’œnotouristes, français ou non :

  • Les épicuriens, qui représentent 40 % des visiteurs. Généralement, ils viennent pour déguster, visiter des caves et acheter du vin.
  • Les classiques (24%), pour qui le vin représente un patrimoine.
    Les explorateurs : ils représentent 20 % des œnotouristes et ils cherchent à échanger avec le producteur sur les recettes, les histoires…
  • Les experts (16 %) : le vin est pour eux un savoir-faire technique, une science, ils viennent à la découverte de tout l’univers de vin.

Il vous faudra donc chercher à répondre aux besoins de ces 4 types d’œnotouristes, leur proposer les activités qui correspondent à leurs attentes et envies !

Avoir un accueil irréprochable

Un visiteur que l’on accueille bien, c’est un touriste qui revient ! Les premières secondes, le premier contact est important : c’est là que tout se joue. Votre accueil doit être chaleureux, convivial, enthousiaste. Les œnotouristes sont en attente d’échanges, ils veulent vivre une visite qui les immerge dans la culture du vin et avoir un sentiment de vivre une expérience d’exception !

Variez les activités et innovez

Dégustations, visites des caves, route des vins, balades gourmandes, … Les vignerons se doivent de proposer des visites œnotouristiques originales pour se démarquer. Développez différentes activités dans votre domaine : hébergement, restauration, atelier pour enfants, et pourquoi pas de chasse au trésor ? Votre but ? Éviter que les touristes ne s’ennuient et qu’ils restent le plus longtemps possible ! N’oubliez pas d’être stratégique : prévoir une activité pour les enfants est indispensable si vous voulez que leurs parents restent plus longtemps et profitent au maximum de leur expérience.

N’hésitez pas à innover, à mettre en place de nouvelles idées et de nouveaux rendez-vous pour fidéliser et faire parler de vous.

Retrouvez nos conseils pour développer votre oenotourisme, ces conseils valent aussi pour le spiritourisme.

Vous avez besoin d’aide pour
votre stratégie de marque ?