De nos jours, proposer un devis devient presque une habitude. En effet, ce document très sollicité est vite mis à votre disposition dès le premier contact. Pourtant, il est parfois inutile. Alors, au lieu de le proposer automatiquement, nous avons préféré sortir des sentiers battus en évitant de vous faire un devis sur-mesure. En voici les raisons.

Le devis est facultatif pour certaines activités

Le devis vous informe davantage sur le prix du service. Son objectif va bien au-delà de son rôle informatif. Il joue la carte d’un bon comparateur si vous souhaitez comparer les offres.

Chez nous, pour avoir un prix, nous ne faisons pas de devis : tout est écrit sur le site. Cette démarche aussi originale que rare est avantageuse dans deux points. De votre côté, elle vous évite de perdre du temps à nous contacter et attendre de recevoir le devis, de notre côté, elle évite d’avoir un coût supplémentaire, qui consiste à faire des milliers de devis, quand on peut mettre toutes les informations, une fois pour toute.

Le client sous-estime les frais qu’il paye sur des aspects administratifs

Dans toute entreprise, les prix sont fixés en prenant en compte, les fournitures et frais de main d’oeuvre liés à la réalisation, la marge mais aussi et surtout : les frais de gestion. Dans certains cas, les frais de gestion peuvent être aussi importants voire supérieurs aux frais de réalisation.

Et les entreprises qui doivent pratiquer ce genre de tarifs n’exagèrent pas. Il faut parfois plusieurs responsables sur un projet et moins de personnes qui produisent.

Tout simplement, parce que les étapes sont longues, avec beaucoup d’allers-retours, beaucoup de doutes. Donc plus vous avez besoin de secrétaires, de personnes pour faire des devis, des relances, des échanges téléphoniques : plus vous contribuez indirectement à gonfler le prix de votre facture finale.

D’ailleurs les startups qui digitalisent des services courants (assurances, banques etc) l’ont bien compris : en simplifiant, en digitalisant, en automatisant, ils arrivent à baisser le prix de votre facture finale.

En règle générale, dans toutes les situations, lorsque le devis est facultatif, il est inutile de le solliciter. Son établissement serait une perte de temps aussi bien pour le client que pour le professionnel.

Les alternatives au devis : l’abonnement

Comme vous pouvez le constater, le devis est obligatoire pour certaines activités. Il s’agit par exemple des services dont le tarif est difficile à connaître dès la présentation du service, des travaux dont le montant s’élève jusqu’à 150 euros et plus. Les professionnels du bâtiment, de l’entretien, de la réparation, de génie climatique, de dépannage et d’installation sont également tenus d’établir un devis. C’est souvent le cas et c’est recommandé pour les agences de communication.

Dans notre cas, nous avons décidé de tout simplement arrêter de faire des devis sur-mesure car ceux-ci nous prenaient entre 30 minutes jusqu’à 2 ou 3 heures. Et sans avoir la certitude que le client a pensé à tout ce qu’il voulait, donc il faut généralement revenir 2 à 3 fois dessus, pour le compléter. Cela impliquait de prévoir des tarifs trop importants pour pouvoir supporter ces coûts. Et d’un autre côté, nous devions aussi absorber le coût des devis des autres clients qui ne donnaient pas suite, sur les clients qui signaient. Hors de question !

Alors nous avons lancé le système des abonnements : tous les cas principaux sont prévus donc ne cherchez pas une autre solution que celle prévue. En effet, nous avons étudié : les meilleures stratégies de communication des acteurs du secteur suivent la cadence, la fréquence et les process de nos abonnements.

C’est assez innovant et parfois cela rebute nos clients. Prenez rendez-vous avec un.e de nos Chef.fes de projet : elle vous expliquera pourquoi vous avez tout à gagner en passant par le système d’abonnement.

Pour aller plus loin…

  • Comment savoir si son caveau de vente est rentable ?
    Vous êtes vigneron et vous souhaitez ouvrir un caveau de vente, voire peut-être développer une activité oenotouristique ? Mais avant de vous lancer, renseignez-vous bien sur la rentabilité d’un caveau. Justement, comment le savoir ? Quels sont les critères à prendre en compte pour le connaitre exactement ? Le lieu de vente en plein succès […]
  • Pourquoi le click-and -collect est un très bon système pour les producteurs vins, bières et spiritueux
    Êtes-vous à la recherche d’un service intéressant pour la clientèle ? Optez pour le click and collect. Apparu dans les années 2000, il commence à prendre de l’ampleur dans tous les secteurs d’activité, y compris dans la vente de vins, bières et spiritueux. Pourquoi faut-il se lancer ? A-t-il déjà fait ses preuves ? Quels sont […]
  • Comment savoir s’il faut créer un site e-commerce pour vendre mes vins, bières et spiritueux
    Autrefois, les consommateurs achetaient leurs boissons (vins, bières et spiritueux) essentiellement auprès d’une boutique physique, actuellement, ils préfèrent les commander en ligne. Leur nouvelle habitude pousse différentes marques à posséder un site internet. Justement, faut-il avoir sa boutique en ligne ? Les nouvelles habitudes de la clientèle Les marques sont actuellement obligées de posséder un […]
Votre panier
Il n'y a pas d'articles dans le panier !
Continuer les achats
0